logo header
logo header

Imaginez, testez, évaluez

Chrono en marche ! invente une nouvelle façon de conduire des projets urbains liés aux déplacements. Le quartier Bouchayer-Viallet à Grenoble est choisi pour mener cette expérience. Le projet implique les premiers intéressés : habitants, usagers, écoliers, visiteurs… La démarche est simple : pas de décisions d’en haut, ni de solutions toutes faites. Chrono en marche ! part d’une page blanche et procède en étapes allers-retours avec toutes les parties prenantes : imaginez, testez, évaluez. Action !

Un banc-prototype créateur de liens et d’usages

Juillet 2017

Quatre étudiants de l’Ecole d’Architecture conçoivent et réalisent un banc unique, développé dans un laboratoire innovant à la pointe des nouvelles technologies pour l’architecture. Impressions 3D, simulations vidéo sont quelques-uns des outils inédits pour repenser le banc public. Construction du prototype mi-juillet. A partir de septembre, il sera expérimenté dans le quartier Bouchayer-Viallet, à la station de bus apaisée Cémoi.

Un banc public couvre de nombreux usages : s’arrêter momentanément, lire, attendre, bavarder, écrire, se reposer… Il fait partie du mobilier urbain et à ce titre appartient à tout le monde…

Avec le projet Chrono en marche !, le banc s’enrichit d’un design morphologique matérialisant de nouvelles fonctions grâce à l’apport du département Digital RDL research by design laboratory architecte 2.0 de l’école d’architecture de Grenoble. L’architecture 2.0, c’est à Grenoble qu’elle se mène. Elle autorise des formes inédites, questionne les usages. Jusqu’au 21 juillet, quatre étudiants en stage de recherche conçoivent et fabriquent un banc à partir d’outils numériques et d’impression 3D.

Ce banc se veut un trait d’union, une porte d’entrée visuelle entre l’arrêt de bus et le quartier. Composé de lames de bois assemblées à la verticale, il laisse entrevoir l’intérieur du quartier. Sa forme originale en transformation continue se veut ergonomique et multi-usages : s’adosser, voir, s’asseoir, s’asseoir en position de repos, s’asseoir quand on est un enfant, s’asseoir à plusieurs… Grâce à ce banc attendre le bus devient un temps de loisir, une respiration, un moment de convivialité.

Le projet développé par ces quatre étudiants encadrés par l’architecte Philippe Liveneau se veut tout à la fois conceptuel, technique, économique, esthétique et social. A côté des savoirs architecturaux, cette expérience mobilise des outils de modélisation paramétrique, des outils de simulation et d’optimisation, des outils de prototypage rapide (impression 3D, découpe laser), des machines à commande numérique (CNC 3 axes, 5 axes et robot 6 axes), des outils et méthodes d’évaluation…

Commentaires

JC Decaux implante un abri-voyageurs nouvelle génération à Cémoi

Août - Octobre 2017

JC Decaux a choisi Grenoble pour concevoir et tester une station de bus nouvelle génération. Pour Chrono en marche !, le spécialiste du mobilier urbain a transformé son modèle d’abribus existant pour l’adapter aux souhaits émis par les habitants. Une démarche collaborative qui associe aussi d’autres acteurs tels l’Ecole d’Architecture de Grenoble, un paysagiste ou la société Transamo, spécialisée dans le marquage au sol.

 

La station de bus Cémoi comme une porte d’entrée vers le quartier :

  • les équipes de JC Decaux testent un arrêt plus long, utilisant les énergies alternatives, s’habillant de végétal, s’ouvrant à l’arrière,
  • l’arrêt est déplacé pour que l’accès soit plus confortable et sécurisant. La circulation à pied devient fluide autour de l’abri, dans une zone favorisant les modes doux,
  • l’abri devient un espace, véritable fenêtre ouverte sur le quartier, ses services, ses centres d’intérêt,
  • l’arrêt s’ouvre sur le quartier, guide pas à pas vers les destinations finales. Avec la création d’un cheminement piéton, l’usager relie directement la rue Ampère avec le cœur du quartier Bouchayer-Viallet, ses entreprises, ses services, ses lieux culturels,
  • une signalétique innovante complète l’installation de l’arrêt de bus, guidant l’usager à sa sortie du bus, favorisant la marche et sécurisant le trajet,

 

L’abri-voyageurs Cémoi avec de nouveaux services :

  • un cadre d’information électronique avec une sobriété lumineuse informe sur les trajets en C5 ou sur l’actualité du quartier Bouchayer-Viallet,
  • des prises USB autorisent le chargement de son Smartphone,
  • un capteur de pollution autonome en énergie mesure la qualité de l’air,
  • un panneau photovoltaïque intégré assure l’autonomie énergétique de la station.

 

Dès septembre 2017, usagers de la ligne C5 et habitants du quartier testeront cette station de bus nouvelle génération. Une occasion de changer ses habitudes et se tourner vers les modes plus doux !

 

Commentaires

Le projet Chrono en marche ! distingué par Le Monde

Avril 2017

Le projet grenoblois Chrono en marche ! a reçu le vendredi 7 avril 2017 à Lyon le premier prix européen du concours de l’innovation Smart Cities, organisé par le journal Le Monde, dans la catégorie « participation citoyenne ».

Sébastien Noll, responsable du projet Chrono en marche !, a reçu le prix de l’innovation Le Monde

Cette distinction européenne valorise une démarche 100% collaborative qui invite résidents, usagers, salariés à imaginer et formaliser des idées de mobilité dans le quartier Bouchayer-Viallet. Il se donne les moyens de les expérimenter in situ avant de les réaliser en vrai après avis des intéressés.

 

Pour Thierry Mallet, Président-directeur général de Transdev : « Transdev est très fière de recevoir ce premier prix européen qui récompense une démarche unique en France. Chrono en marche ! teste tout à la fois de nouvelles façons de penser les déplacements, d’associer les usagers et habitants et d’aménager l’espace urbain. Cette expérience va permettre un rayonnement des projets les plus aboutis en France comme à l’international ».

 

Cliquez ici pour voir l’article du Monde

 

Commentaires