logo header logo header

L’axe apaisé : La Métropole apaisée s’installe sur la rue Ampère


Aujourd’hui, à l’initiative de Grenoble-Alpes Métropole, la rue Ampère devient une rue expérimentale baptisée “axe apaisé” où chacun, piéton, cycliste, conducteur de bus ou automobiliste, a sa place. La circulation se fluidifie, la marche à pied devient conviviale, l’offre de transport en commun visible de loin, la signalétique efficace.

 

1 La rue donne sa place à chacun grâce à un procédé innovant favorable à la cohabitation

2 Le végétal s’épanouit tout le long de la rue jusqu’à l’abri voyageurs

3 Les passages piétons sont plus clairs, plus spacieux

4 La station apaisée un atout pour le bus, une sécurisation pour les piétons

Abri voyageurs nouvelle génération par JCDecaux
Le gouvernail : une solution innovante pour se déplacer plus facilement
Daniel meza :

Habitant de la rue au 1er étage depuis 2004 .. je vais parler seulement du bruit et pollution ...
10 x plus bruyant que avant ... 10x plus de bouchons qui n'existé pas avant ... insupportable avec leurs musique à fond dans leur voitures ... la nuit venue le panneau ville apaiser 30 klm passe systématiquement en rouge danger ...
rodéo et pétarade voitures scooters & grosses cylindré ce fond un plaisir tout les soir de ce transformer en bolide ....
et pour couronner le tous du jeudis au dimanche les jeunes alcooliser toutes les heures jusqu'au matin .... passe et repasse en brayant hurlant rigolant ce battants etc.. etc....sortant des différents lieux festifs ... salle noir ou concerts ampérage .... pour allez rejoindre les grand boulevard .....
Bref vous l’aurez compris... rue Ampère devenue l'enfer a furie ..... c'est l'été que j'y ai passez en 2017 et ne langui pas celui de 2018 ....
Daniel .

Paul :

Je continue de m'exprimer contre votre incantation répétée "axe apaisé", ce n'est pas parce que c'est répété que cela devient vrai, les habitants pourraient éventuellement déclarer que c'est apaisé, mais certainement ceux qui ont fait les travaux et qui habitent probablement ailleurs !
Les voitures roulent beaucoup trop vite, il n'y a aucun contrôle, AUCUN ralentisseur, et une belle ligne droite très roulante, alors "apaisé" ? Mon œil !
Les bus aussi SMTC passent aussi à fond, sans aucun problème, le 30 km/h ils ne connaissent pas ! Tout ceci engendrent un bruit bien plus important qu'avant ! Le bruit surtout le soir ou la nuit, à l'heure où rien n'empêche de rouler à fond ! Et l'heure où on est censé pouvoir se reposer !!
Relisez tous les commentaires ! Veuillez essayer d'entendre l'expression de ceux qui habitent sur place, apparemment ça vous est très difficile !
Dom.

Magalie :

Bonjour,
c'est en lisant les commentaires que j'ai compris la signification de la signalisation bariolée au sol....
Oui, les voitures vont encore bien trop vite et il est difficile de savoir si les piétons sont prioritaires ou non sur cet axe. Si ils ne le sont pas clairement, la traversée est hésitante et j'ai souvent peur de m'y aventurer avec les enfants.
Qu'en est-il de la pollution au droit de l'école ? Serait-il possible de couper la circulation quand l'axe devient trop pollué ? Il y a tout de même là quelques 300 enfants avec de petits poumons en train de se construire.

Marion :

Bonjour,

beaucoup de choses positives sur ce qui a été mis en place sur la rue Ampère : ok pour la suppression des feux, avec cependant une nécessité de mettre des ralentisseurs pour éviter une vitesse excessive.

En tant que cycliste, un point dangereux me semble encore présent au boulevard de la rue Ampère et du boulevard Vallier.
Quand on arrive de la rue Ampère en vélo sur la piste cyclable, voici les différentes situations que l'on rencontre :
- soit on va tout droit et on est mis en danger par les véhicules qui tournent à droite,
- soit on tourne à droite mais la montée sur le trottoir pour rejoindre la piste cyclable est dangereuse (trottoir rehaussé avec risques de tomber),
- soit on veut tourner à gauche et on ne peut tout simplement pas le faire avec obligation d'attendre au feu vert pour qu'il passe au rouge et de traverser à vélo sur le passage piéton (mais on bloque la piste cyclable pour les vélos derrière nous qui aimeraient tourner à droit ou continuer tout droit).

Je n'ai pas de solutions à proposer mais je suis preneuse de tous changements qui permettraient davantage de sécurité pour les cyclistes sans avoir à griller de feu rouge.
En vous remerciant !

Anaïs :

Sur Ampère cela semble malheureux, mais sans sanction (PV ) nul n'observera jamais la limitation à 30 km/h qui semble incongrue quand on a été habitué à 50. Désormais sans les feux c'est l'autoroute. A Berlin, des amis résidents m'ont raconté que seuls 7 PV reçus pour avoir conduit entre 31 et 34 km/h leur avaient enfin "appris" à réduire leur vitesse... C'est la seule solution sans conséquences graves qui soit efficace.

Monsieur LAMARQUE :

Points positifs :

- le revêtement. On peut enfin circuler à vélo en n'ayant pas envie de troquer son METROVELO pour un VTT (ou de rouler sur les trottoirs)…
- l'arrêt de bus Cémoi (j'adore voir les voitures bloquées derrière un bus à l'arrêt)…

Points à améliorer :

- les passages piétons : un automobiliste est binaire ("pollution" ou "hein ?"… "stationnement" ou "hein ?"… "radar" ou "hein ?"… "bouchon" ou "hein ?"…"). Sur Ampère maintenant, c'est "passage piéton" ou "hein ?" J'espère qu'on n'a pas payé trop cher l'artiste qui a tissé les vilaines toiles auxquelles personnes ne comprend rien ! Remettez ces larges bandes blanches qui ne laissent aucun doute quant aux intentions de nos pouvoirs publics et dans l'esprit de nos basiques conducteurs de diésels : "un piéton traverse… 1. Je suis sûr qu'il est complètement légitime et je freine (entre deux textos)… 2. Je me demande quel genre de provocations est-ce là et j'accélère histoire de lui faire peur, ne sait-on jamais (entre deux textos)"

- les ralentisseurs : eux-aussi, rendez-les nous… il n'y a que ça pour dissuader les accros du modèle sport ou du 4X4 dont le besoin primaire, entre deux textos (j'y reviens encore) et de ne pas abimer leurs dégoutants carrosses !

Rue Ampère, rue "pépère" ? Quel joli rêve ! L'automobiliste ne veut déjà pas rouler à 50 km/h boulevard Joseph Vallier ! Alors, vous pensez, à 30 quand il tourne à droite après "Le Méditerranée" devant lequel beaucoup trop de zombies font volontiers une halte (sur les pistes cyclables, une fois de plus) avec leurs poubelles pour aller acheter leur poison… Non… là comme ailleurs, la contrainte est la seule option pour que les propositions changent !

Réduisez les bandes de circulations des voitures en ne proposant plus, comme c'est trop souvent le cas, d'exposer les vélos aux voitures en mouvement. Protégez les cyclistes en offrant les voitures en stationnement comme rempart aux voitures en mouvement. Réduisez la largeur de la bande de roulement pour les voitures ne leur offrirait plus d'espace pour du stationnement sauvage, là encore, trop souvent, sur les bandes cyclables.

Pourquoi ne pas avoir créé au milieu de la rue (avec une surélévation, un code couleur sans ambiguïté et à peine franchissable pour une voiture) une bande de circulation unique à double sens (non asservie par la circulation des voitures) pour les bus (appelés "Chrono" dans cette rue, c'est amusant…) avec croisements en 2 ou 3 points de la rue là où elle est le est le plus large (devant l'école primaire, la boulangerie La Talémelerie, par exemple…)

La totalité de la rue aurait aussi pu bénéficier d'un stationnement en épis sur un seul côté… ce qui donnerait, d'une façade à l'autre :

- trottoir
- piste cyclable à double sens séparée de la voie de circulation avec obstacles infranchissables de la voie de roulement pour les voitures
- voie de roulement pour les voitures
- voie unique de bus à double sens avec croisement en deux ou trois points
- voie de roulement pour les voitures dans l'autre sens
- stationnement en épis
- trottoir

Un chimpanzé a la capacité de penser à tout cela. Pourquoi nos bureaucrates de "La mémé trop" n'y arrivent plus ?

Cecile :

La rue Ampère est devenue bien plus agréable pour rouler, bien plus jolie aussi et les trottoirs sont enfin au niveau de la rue ce qui nous évitera d'être éclabousser à la prochaine grosse pluie comme avant. On attend tout de même les arbres avec impatience...

Mais en tant que piéton, je ne trouve pas que la rue Ampère soit apaisée. Mes enfants doivent traverser seuls la rue et j'avoue que je ne suis pas tranquille. Il reste des voitures qui n'ont pas compris que la rue était à 30km/h et aucun ralentisseur ne le leur rappelle... La suppression des eux est sans-doute bien mais un petit plus pour protéger les piétons seraient bien.
Il manque des passages protégés marqué à des endroits où l'on trouve pourtant une bande relief pour mal-voyant sur le trottoir.
Il manque également des poteaux sur les trottoirs de certaines intersections ce qui incitent régulièrement des voitures à venir s'y garer...

Benoît B :

Habitant la rue Ampère, je roule tous les jours dessus majoritairement à vélo, un peu en voiture

Point positif:
- le goudron. Avant la rue Ampère, c'était un peu Beyrouth
- la protection légère du couloir cycliste. Ce revêtement est sympa.
- les cédez-le-passage, qui ont remplacé les feux

Point négatif
- l'utilisation alambiqué de la protection au niveau de l'arrêt de bus (voire la magnifique photo).
A quoi sert elle ? pas à ralentir les voitures
celle-ci va provoquer surement un accident pour les cyclistes ayant un petit segment de roue
- Cette rue est devenue un boulevard. Le 30km/h c'est uniquement pour les cyclistes.
les voitures s'en donnent à cœur joie à rouler à 50km. Il n'y a aucun élément pour les ralentir : pas d'haricots, pas de rétrécissements de la voie ni de ralentisseur.
- les passages piétons ne sont pas protégés et sont peu visibles.
- l'éclairage dans la rue.... cette hiver il y aura surement un accident à cause du peu de visibilité

Dominique T. :

Bonjour,

La rue est mieux, mais fait la part belle aux voitures, et leur fait confiance pour rouler de manière apaisée, mais malheureusement un peu trop ! Les passages berlinois étaient bien utiles pour ralentir ces véhicules, qui maintenant ont une belle ligne droite sans obstacle, sans feux, sans priorité à droite pour foncer, (et la nuit aussi) ! Pourquoi ne pas envisager de remettre des gendarmes couchés ?
De la même façon que vous ne faites pas confiance aux automobilistes pour ne pas se garer sur les trottoirs, et vous vous sentez obligé de mettre des potelets (*) (et vous avez raison de le faire, c'est effectivement la seule façon à ce stade de faire respecter cette interdiction de stationnement), il ne faut pas trop leur faire confiance pour rouler comme demandé à 30 km/h et il faut installer des ralentisseurs, car c'est la seule façon là-aussi de limiter la vitesse et donc d'apaiser la circulation.
Voilà sinon je suis assez d'accord avec les commentaires sur les passages piètons "pas très visibles/lisibles", et sur le manque de radars pédagogiques.

Merci de votre consultation, on attend la synthèse et la prise en compte de cette étude. Que cela vive !

Dominique

(*) Il manque quand même des potelets, et je vous propose de venir faire un tour rue Ampère le soir : vous constaterez que à chaque fois qu'il en manque un, deux ou trois, des véhicules se glissent sur le trottoirs et stationnent par exemple sur les débouchés des passages piétons. Stationnement sauvage au détriment des piétons, des PMR. Mettre des potelets c'est bien, à condition de ne pas en oublier un seul ! Venez faire l'inventaire des "trous" ! Merci encore !

Olivier :

Bonjour,
Tout est dit dans les commentaires...
Le fait que beaucoup de conducteurs utilisent cette rue comme une voie rapide n'est pas un succès. Si la maréchaussée veut faire du chiffre elle sait où venir....
Ça serait bien de remettre les passages piétons (ne me dites pas que les petits carrés à peine visible sont les versions modernes des passages piétons ??).
Dommage que le ralentisseur ait disparu.

Vivement les arbres.
Vive les pistes cyclables.
Très joli arrêt de bus.

Alexandre Lefebvre :

Bonjour,
Je suis à la fois piéton, cycliste et automobiliste sur la rue Ampère où se trouve mon lieu de travail.
Au delà des incivilités reportées ici et qui sont générales, voici mes commentaires sur le nouvel aménagement.

Je trouve cela beaucoup plus beau :-) et la rue en avait bien besoin.
On attend toujours les arbres. Dommage que plus d'arbres n'aient pas pu être prévus.
On ne changera pas la physionomie de la rue, à savoir une grande ligne droite (qui "pousse au crime") et les aménagement me semblent-il poussent à ralentir.

Points positifs :
- en tant que cycliste, les nouvelles pistes cyclables sont plus larges, le revêtement très agréable (les anciennes pistes étaient quasiment impraticables).
- en tant que piéton, je trouve que la circulation automobile est plus fluide qu'avant, avec moins de "sauvages qui foncent" (même si on note encore beaucoup d'excès de vitesse), et je n'ai pas de soucis pour traverser.
- au niveau de l'arrêt de bus Cemoi, le fait que les voitures ne peuvent pas dépasser le bus à l'arrêt est une bonne chose : c'est plus sûr pour tout le monde.
- pour les voitures, la suppression des feux rend la circulation plus fluide (moins d'à coups)

Points négatifs :
- les lignes bariolées en travers sont illisibles : s'agit-il d'un passage piéton ? Quel est leur statut ?? Certes, cela interpelle, mais des passages piétons plus "classiques" auraient été plus lisibles sans doute.
- il est dommage (et j'en ai discuté avec les serices) que les intersections ne soient pas systématiquement en priorité à droite, comme ceci est préconisé par le Certu pour les zones 30, et comme cela se fait à Paris depuis toujours. Cela force à ralentir à toutes les intersections, et donc apaise la circulation. L'argument avancé par les services du fait que la rue soit un itinéraire de bus ne tient pas : TOUS les boulevards, TOUTES les rues à Paris sont en priorité à droite (sauf lorsque des feux régulent la circulation) et les bus ne s'en portent pas plus mal

Alice :

Les points positifs après les travaux :
* L'arrêt de bus est vraiment sympa, ainsi que les bancs.
* Les trottoirs sont assez larges et confortables. Par contre ils ont pas mal de reliefs inutiles et ont été très vite salis par les voitures qui se garent dessus n'importe comment.

Les points négatifs :
* Comme beaucoup de monde avant moi, je trouve que les passages piétons sont une vraie catastrophe : on ne les voit pas, la nuit c'est encore pire. Les voitures ne comprennent pas que ce sont des passages piétons, et klaxonnent quand on traverse. C'est également difficile de s'engager dessus, personne ne s'arrête pour laisser passer comme à un passage piéton standard.
* Le feu au niveau du passage piéton en face de l'école : il y a un bouton piéton qui fait passer le feu au rouge pour les voitures. A chaque fois que je traverse (deux fois par jour), les voitures voyant le orange accélère, et au moins deux ou trois voitures grillent le feu rouge. Ce n'est pas la reponsabilité de Chrono, par contre c'est franchement dangereux pour les piétons. Des policiers postés à cet endroit-là pourrait constater et sanctionner ces comportements assez systématiques.
* Il y a des emplacements pour les arbres mais pour l'instant ils ne sont pas remplis, ça fait un peu triste
* au moment ou la rue a été "inaugurée", il y avait pas mal de choses qui trainaient et qui n'étaient pas terribles : des vis sur le parking, des arbres décoratifs jetés en vrac sur le parking, etc...

Emmanuel :

La vitesse ne fait pas bon ménage avec l'apaisement. Il faudrait installer plus de radar éducatif de vitesse. L'utilisation des aires de livraison n'est pas respectée. Jusqu'à 9 heures elles servent souvent de stationnement. Je constate peu de verbalisation et les livreurs utilisent les voies cyclables ou bus.
La végétalisation devant l'entrée de commerce (boulangerie) n'est pas fonctionnelle sauf pour les chiens qui utilisent cette zone pour leurs besoins. De plus l'aménagement de cette zone conduit au rétrécissement du trottoir.
La rue me semble plus fluide et plus lisible pour tous les utilisateurs. Le fait d'avoir refait l'ensemble de la chaussée (rue et trottoir) donne un sentiment de propreté.

Emma :

Reduction de vitesse un plus, mais je trouve que le manque de marquage "classique" (bandes blanche pour les pietons, piste vertes pour les cyclistes) est dommage. Du coup les pietons traversent n'importe ou... et comment faire respecter l'espace des cyclistes? De plus certains feu (notament vers le CEMOI) on ete remplacer par un simple passage pietons ... Compliquer pour les enfants de traverser en securiter et compliquer pour les voitures de s'inserer sur la rue ampere (malgre la prioriter a droite qui n'est pas du tout respecter!!).

Jean-Francois :

Bonjour,

La rue Ampère était dans un mauvais état suite aux nombreux travaux. Elle est désormais bien plus pratiquable, notamment à vélo (il y avait jusqu'à 3 niveau de goudrons à la fin dans certaines zones !). C'est agréable.


Cependant, comme beaucoup d'autres l'ont relevé, la rue est devenue plus dangereuse qu'auparavant. Je n'appuyerai que sur un point afin que mon message soit clair: les passages piétons.
On (piétons, automobilistes, vélos, etc.) ne comprend tout simplement pas qu'il y a des passages piétons sur cette route !
Il m'est arrivé plusieurs fois de me faire klaxonner par des voitures alors que j'étais sur le "passage".
J'ai été plusieurs fois en voiture, en passager, et les conducteurs n'avaient pas compris que c'était des passages piétons !

Je pense qu'il est bien d'essayer d'innover afin d'améliorer les espaces publics mais je pense qu'il est préférable d'y aller progressivement lorsqu'il s'agit d'innovation lié à la sécurité routière. Par exemple, on pourrait mettre des bandes blanches de passage piétons "usuel" et laisser les autres bandes blanches le temps que les gens s'habituent / ou encore mettre quelque mètres avant le passage un panneau "passage piéton".

Je ne suis pas un expert, mais il se pourrait (comme mentionné par une autre personne avant moi), que ces passages piétons ne soient pas dans la légalité. Qu'adviendrait-il de la responsabilité de la communauté si il y avait un accident ? J'ai trouvé cette référence : http://www.equipementsdelaroute.equipement.gouv.fr/IMG/pdf/IISR_7ePARTIE_vc20120402_cle531247.pdf Page 38 (document peut être plus valable ?!).

La mesure d'urgence, avant de réfléchir à d'autres solutions, serait de procéder au marquage au sol des bandes piétons.

Cordialement
Jean-Francois

Helene :

La rue Ampère est jolie, l'enrobé est parfait mais... elle est devenue une magnifique ligne droite sans obstacles, sans marquage central, sans feu, peu de passages piétons matérialisés en blanc, des bandes cyclables peu visibles et illisibles...
des bandes en sable en relief en travers dérangent seulement les cyclistes ... On ne voit pas bien ces lignes roses, il faut deviner comme les éventuels passages piétons incompréhensibles.
quel est le but de changer un marquage usuel connu et appris par les automobilistes ? ?
a qui profite l’aménagement ?
si le but était de permettre aux les automobilistes de prendre de la vitesse, bravo ! belle zone d’accélération prioritaire... Merci
mais hélas ! piétons et cyclistes ont pas vraiment de place apaisée

peut être chicanes efficaces, vraie zone 30, ou ralentisseurs, ou de vrais passages piétons matérialisés lisibles, des priorités à droite, les bandes cyclables visibles, les aménagements classiques qu'on connait et qui fonctionnement ... ... permettraient, de ralentir les voitures et l’apaisement voulu pour chaque utilisateur ?


point positif :
la chaussée
les bancs
les arbres à venir
Bref !
j'aurais souhaité plus de place accordée aux piétons et aux cyclistes, aux utilisateurs les moins bruyants, sur un axe parallèle à l'autoroute..
globalement déçue c'est dommage.

Damien :

La rue Ampère et la rue Lesdiguières sont devenues incompréhensibles pour presque tous les utilisateurs, ou rouler en voiture, ou et quand traverser en tant que piétons, ...

La nouvelle tendance est donc vraiment à l'autoroute, mais pas à vélo, à l'aménagement autoroutier, même les aires de L'AREA sont maintenant plus agréables à vivre.

Pascal :

Cycliste, je prends la rue Ampère presque tous les matins dans le sens Nord-Sud jusqu'au bâtiment CEMOI. Et je trouve en moyenne 3 véhicules de livraison qui empiètent sur la piste cyclable et m'obligent donc à me décaler sur la bande de roulement des voitures.
Depuis les travaux, la rue est donc devenue plus dangereuse pour moi, ceci d'autant plus que je manque de déraper chaque fois que je suis obligé de passer sur le tracé en gravillon rouge et que les voitures circulent plus vite avec l'enrobé tout neuf et la disparition des feux de croisement.

Jérémy :

Comme d'autres je regrette vraiment les feux au carrefour de la rue Ampère avec la rue Victor Lastella.
Maintenant je traverse presque exclusivement en appuyant sur le feu devant le groupe scolaire Ampère.
A noter que malgré cela je constate une fois sur deux qu'une voiture ou un vélo grille ce feu!
Entre ça et les innombrables voitures de fumeurs qui squattent devant le bar tabac le Méditerranée, j'ai du mal à appeler la rue Ampère un axe apaisé.

Laure :

La rue Ampère est devenue une magnifique ligne droite sans obstacles pour les automobilistes "apaisés" et les autres. On voit surtout les autres et on les entend bien la nuit.
Merci de mettre des ralentisseurs efficaces et de signaler les passages piétons de façon correcte. On ne voit pas bien ces lignes roses, il faut deviner que c'est votre nouvelle façon de repérer les passages piétons. C'est idiot de changer un marquage connu de tous. Cela n'apporte rien, c'est plus mimi en rose?

Hounsougan :

C'est encore plus le bazar qu'avant.
L'absence des feux à rendu la rue encore plus dangereuse.
On peut donc dire vive les changements.

Corinne :

Je regrette vraiment les feux rouge!
Chaque matin en traversant niveau pizzeria j ai risque plusieurs fois de le faire renverser!
Les nouveaux passages piétons roses mosaïque ne sont pas respecter... C est joli mais...
Et de jolies boutiques manquent a l appel...

Sophie :

L'enrobé de la rue Ampère : une excellente chose. Le tracé de la piste cyclable en gravillon rose : ridicule et inefficace donc dangereux pour les cyclistes. Le tracé en gravillon rose des traversées piétons : ridicule inefficace et incompréhensible pour tout le monde (et hors la loi me semble-t-il). Je crains l'accident chaque jour : les véhicules ne sont pas empêchés de rouler à une vitesse excessive et ne voient pas de passage piéton protégé. Le banc en bois est magnifique mais on ne voit pas arriver le bus pour lui faire signe ... il faut donc patienter avec un "guetteur" dans l'arrêt de bus. Les aménagements n'empêchent pas les véhicules de se dépasser en se mettant à contre sens et souvent à grande vitesse. Il faut rétablir et indiquer clairement la priorité à droite ! Ainsi les gens débouchant sur la rue Ampère seraient prioritaires et tout le monde ralentirait. Végétalisation : enfin et vivement un peu de verdure ! Cordialement.

Paul :

La formule incantatoire "axe apaisée" a encore frappé. Ceux qui habitent dans le quartier, ceux qui fréquentent ces lieux pourraient déclarer a posteriori que cet axe a été "apaisé", mais ce n'est certainement pas quelque chose qui se décrète d'en haut (comme vous le faites), ou qui peut être formulé par celui ou celle qui a réalisé les travaux.

L'intention d' "apaiser" est louable, c'est vrai, et l'apaisement c'est bien quelque chose que tout le monde souhaite, mais s'il y a vraiment la volonté d'"apaiser" et que finalement on se retrouve avec ce qui a été réalisé, alors c'est grave.
J'ose espère que les avis qui s'expriment ici seront pris en compte un petit peu, on verra si c'est c'est le cas.

1) Les choses bien (en essayant de positiver aussi) et/ou pas trop graves pour commencer :
- Le fait d'avoir quelques espaces de végétalisations en plus, c'est bien. Je comprends bien que les arbres promis ne sont pas encore plantés, et qu'il est encore trop tôt pour juger, mais on aurait souhaité une vrai rangée d'arbres, et pas un arbre ici et là, bref on aurait souhaité quelque chose qui transforme vraiment la rue, qui la rende agréable pour de vrai. Là, les espaces de végétalisations sont "riquiquis", complètement insuffisants.
- La signalétique est bien.
- Le banc public très artistique très sympa.
- Le fait d'avoir élargi les bandes cyclables c'est bien aussi, mais (car il y a toujours un mais) la continuité de la bande cyclable est mauvaise, il y a plusieurs tronçons sans marquage au sol. Le marquage au sol est illisible, on ne comprend pas cette bande granuleuse. A noter en passant aussi que trois ou quatre voitures sont presque en permanence arrêtées sur la bande cyclable au niveau du débit de tabac au bout de la rue Ampère (le temps d'acheter les clopes), cette infraction est passible de 135 € d'amende (mais il n'y a même jamais de rappel à la loi), une voiture garée sur un bande cyclable met en danger les cyclistes qui sont obligés de se déporter sur la chaussée, il y a d'innombrables cas de cyclistes morts dans ces conditions.
- Le fait d'avoir élargi les trottoirs par endroit, de les avoir rendus accessibles : c'est bien aussi. Mais il manque vraiment des potelets qui empêcheraient les voitures de se garer sur le trottoir, par exemple angle rue Ampère et rue Barginet (mais il y a d'autres endroits) : le trottoir devient un parking à cet endroit.
- Le fait d'avoir refait la chaussée, effectivement c'est plus "roulant" c'est bien aussi (mais voir plus bas).

2) Les choses insupportables, vraiment, et j'espère que cela pourra être corrigé !
La chaussée est trop roulante, sans feux, sans ralentisseurs, un seul tronçon très long sans aucun obstacle à la prise de vitesse : une vraie connerie, c'est n'importe quoi ! Les voitures passent beaucoup trop vite, surtout la nuit, ça fait beaucoup plus de bruit qu'avant. Il faut de mon point de vue REMETTRE au minimum des "passages berlinois" (ralentisseurs sélectifs). Quelque chose qui empêche les voitures de prendre de la vitesse, surtout la nuit.
Pour "apaiser" la circulation, il faut RALENTIR les voitures, ce n'est malheureusement pas parce qu'on déclare que le 30 km/h est la règle que les automobilistes respectent la limitation, surtout qu'il n'y a jamais aucun contrôle. Il n'y a pas non plus un seul radar pédagogique.


Je n'imagine pas un élu de la métro habiter aux abords de la rue Ampère, son regard sur les réalisations serait un tout petit peu critique, et cesserait de faire de l'autosatisfaction en disant que c'est "apaisé". Il comprendrait tout de suite l'importance des ralentisseurs. On a pensé aux gadgets, on fait de la comm, on déclare qu'on "apaise", mais on oublie l'essentiel, les trucs vraiment utiles et efficaces. Vous imaginez peut être que les automobilistes vont rouler à 30, tout seuls, comme ça ?

Bref, j'aurai souhaité plus d'arbres, une vraie place donnée aux cyclistes, et une vitesse de circulation automobiles contrôlée par 'du dur'.
Et on a peu d'arbres, une axe cyclable moyen, et des voitures qui passent à fond!
Donc très grosse déception, à la hauteur des espoirs mis dans l'équipe en place ! Reprenez vous, ne faites pas d'angélisme, soyez efficaces et réalistes !

Azedine Kebabti :

Bonjour Madame,Monsieur,

l'abri bus Cémoi est original et c'est une bonne idée de votre part.
Par contre,je suis dubitatif quand à la notion d'axe apaisé que vous mettez en avant.Vous avez retiré deux feux tricolores sur la rue Ampère dont un a été remplacé par une signalétique indiquant la vitesse,bien informatif et distrayant mais pas très convaincant pour réduire la célérité des autos.La plupart des automobilistes s'en moquent et pour avoir comptabilisé,à mes heures perdues, le nombre de véhicules respectant cette consigne j'ai noté que seulement moins de 20% roulaient au-dessous de cette "indication" de vitesse (30 km/h)....
C'est même le contraire qui se passe, quand la nuit arrivant certaines voitures voient cet enrobé neuf dans la rue, devant eux, ils font plutôt des pointes à 80km/h,alors ne parlez pas d'axe apaisé s'il vous plaît.
Le fait d'avoir supprimé les feux sans contre-partie,est une aberration !!!
Il aurait fallu éventuellement mettre plus de dos d'ânes pour contenir les excès de vitesse, je ne comprends pas.

D'autre part, dans la rue parallèle à la rue Ampère se situe la rue du Drac, où certains privilégiés peuvent avoir des pots de fleurs devant leur maison qui condamnent la voie. Je trouve cela grotesque quand l'axe est bloqué et il faut suivre un véritable" jeu de piste " pour rentrer chez soi,sans compter que le flux de véhicules se trouve déversé automatiquement sur la rue Ampère...
Voilà les sentiments qui me viennent à l'esprit quand je lis rue Apaisé

cordialement,
Azedine Kebabti
10 rue Belin
38000 Grenoble

Laurent :

"Axe apaisé" je trouve ça assez loin de la réalité :
- trottoirs ridicules à la limite du praticable tellement ils sont étroits, notamment à l'approche de la boulangerie Lenoir côté Est, espaces verts créés au détriment du confort des circulations piétonnes (exemple face à la place de la Résistance ou devant l'école Ampère)
- le traitement des passages piétons n'a aucune cohérence, certains ne sont même pas tracés (pourquoi plus certains que d'autres ?)
- la bande rosée qui remplace le marquage routier classique de la bande cyclable n'est pas lisible
- les aires de livraisons empiètent sur les trottoirs et ne sont pas utilisées (les livreurs continuent de s'arrêter sur la chaussée)
- ça manque d'arceaux vélo
- la chaussée reste extrêmement large ce qui incite à la prise de vitesse
- globalement les aménagements sont assez moches (peintures au sol, formes, architecture)
- entrées charretières prises sur les trottoir devant la boulangerie la Tamelerie

Les points positifs :
+ suppression des feux, dommage que les carrefours ne soient pas passés à la priorité à droite
+ plantation à venir d'arbres
+ enfin un chaussée praticable !